Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Al-Hamdalah

Publié le par Oum Abdilaah

Al-Hamdalah

 

Ash-Shaykh Al-ˋAllâmah Sâlih Ibn Fawzân Al Fawzân 

 

unnamed (2)

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم louait Allah et exaltait Sa mention dans ses écrits et discours. Ainsi les Salafs as-Salih et les gens de science en firent de même. Ils débutaient leurs livres par « Bismillah-ir-Rahman-ir-Rahim » (au Nom d'Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux), suivant en cela l'exemple du Noble Qur'an, ainsi que par la formule « Al-hamdulillahi Rabb-il-ˋÀlamîn » (toutes les louanges reviennent à Allah, Seigneur des univers), suivant en cela l'action du Prophète Parce qu'il louait Allah, et exaltait Sa mention à chaque fois qu'il donnait un sermon, prenait la parole ou attirait l'attention sur quelque chose [1] 

 

Ensuite, il expliquait ce qu'il souhaitait expliquer - ‘alayhis-salâtu was-salâm. L'auteur a donc suivi cette méthodologie, en prenant pour exemple ceux qui l'ont précédés. La signification de « Al-Hamdulillâh » est : toutes les louanges reviennent à Allah, l'Exalté et Magnifique. « Al-Hamd » est louer et d'exalter la mention de celui qu'on loue. Allah l'Exalté et Majestueux est donc loué pour Son Essence, Ses Noms, Attributs et Actions. À lui reviennent tous les types de louanges. Car tous les bienfaits proviennent de Lui - exalté soit-Il. 

 

Quant à autre que Lui, il sera loué proportionnellement au bien qu'il accomplit. Cependant la louange absolue, parfaite et englobante ne revient qu'à Allah Seul, exalté soit-Il. Il ne vous est donc pas permis de dire : « Toutes les louanges reviennent à Untel » dans le sens absolu. Ceci n'est permis que pour Allah Seul, comme il est mentionné dans le Qur’ân: 

 

الحَمْدُ لِـلَّهِ رَبِّ العَالَمِين • الرَّحمَٰنِ الرَّحِيمِ

 

Toutes les louanges reviennent à Allah, Seigneur des Univers, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux [Al-Fatitiah : 1-2] 

 

[1] Comme cela fut le cas pour la conversion de Dimād al-Azdi رضي الله عنه Lors de celle-ci, le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم débuta son discours en disant : « Toutes les louanges reviennent à Allah, nous Le remercions et recherchons Son aide. Quiconque Allah guide, nul ne peut l'égarer et quiconque II égare, nul ne peut le guider. Nous attestons que nul n'est en droit d'être adoré si ce n'est Allah, Seul, sans associé. Nous attestons que Muhammad est Son serviteur et Messager. Ensuite... » Rapporté par Muslim dans son Sahih (2/593, numéro 868), d'après 'Abdullah ibn 'Abbas رضي الله عنه

 

Titre : Sharh As-Sunnah

Auteur : l'imam Al Hasan Ibn Ali Ab Barbahari - expliqué par Ash-Shaykh Al-ˋAllâmah Sâlih Ibn Fawzân Al Fawzân 

Pages : 28-29

Édition : Al Bayyinah

Retranscription : Oum Abdilaah

Site : www.rappel01.fr

Acheter le livre en ligne : www.daralmuslim.com 

 

 

Commenter cet article