Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment se défaire de ses passions 4/4

Publié le par oum_chaïma

Comment se défaire de ses passions

Ibn Al Qayyim

 4/4

terre-aride

 

 

 

41_ Combattre ses passions chasse la maladie du cœur et du corps, tandis qu'y céder attire les maladies du cœur et corps. Les maladies du cœur proviennent toutes des passions. Et si on examinait les maladies du corps, on s'apercevrait que la plupart viennent des effets des passions sur des choses qu'il faut délaisser.

 

42_ Les conflits, le mal et la jalousie qui surviennent entre les gens viennent des passions. Celui qui combat ses passions apaise son corps, son esprit et ses membres, ainsi il se tranquillise tout en épargnant autrui. Abû Bakr Al-Warrâq a dit: « Lorsque les passions dominent, le cœur s'enténèbre, et quand il s'enténèbre, la poitrine se serre, et quand la poitrine se serre, le comportement est mauvais, et lorsque le comportement est mauvais, les gens le haïssent comme il se met à les haïr ». Vois donc comme cela peut engendrer la haine, le mal, les conflits, le délaissement des devoirs, et d'autres choses encore.

 

43_ Allah a doté l'homme de raison et de passions. Quand l'un prend le dessus, l'autre se volatilise, comme Abû 'Ali At-Thaqafî a dit: « Celui qui se laisse dominer par ses passions, sa raison s'envole ». Regarde les conséquences pour celui dont la raison s'est effacée et se retrouve ainsi submergé. 'Ali ibn Sahl a dit: « La raison et les passions se disputent. La réussite est liée à la raison et la perte est liée aux passions, l'âme au milieu prend le parti du vainqueur ».

 

44_ Allah a fait du cœur le roi des membres, il est le siège de Sa connaissance, de Son amour et de Son adoration. Il l'a éprouvé par deux gouverneurs, deux armées, deux auxiliaires et deux provisions: la vérité, l'ascétisme et la guidée sont le gouverneur, les anges sont ses auxiliaires, la véracité, la sincérité et l'éloignement des passions son armée. Le faux est un gouverneur, les démons ses auxiliaires, les passions son armée et ses provisions. L'âme est entre les deux armées. L'armée du mal ne se présente que si l'âme a ouvert une brèche et en a donné l'ordre. Elle enivre le cœur, s'en empare avec son ennemi et le domine. C'est elle qui approvisionne l'ennemi. Elle ouvre les portes de la ville pour le faire entrer et s'emparer des lieux, menant le cœur à sa perte.

 

45_ Le pire des ennemis de l'homme est son démon et ses passions, et son meilleur ami est sa raison et son ange conseiller. Ainsi, lorsqu'il suit ses passions, il arme lui-même son ennemi, il se livre délibérément à lui et lui donne les moyens de se réjouir, en faisant du tort à son ami et à son allié. C'est là l'épreuve-même, le plus bas degré de la perte, le mauvais destin, et la joie de l'ennemi.

 

Tout le monde a un début et une fin. Celui dont les débuts sont faits de suivi des passions, sa fin sera avilissement, bassesse, privation (du bien), épreuve, et cela en fonction de son attachement à ses passions. Plus encore, cela se transformera en un châtiment qu'on lui infligera dans son cœur. Si tu médites sur celui qui est dans un état critique et dégradant, tu verras qu'à ses débuts il suivait ses passions au prix de sa raison. Par contre, celui qui à ses débuts a combattu ses passions, en répondant à l'appel de la raison, sa fin sera faite d'honneur, de fierté, de richesse, et de dignité auprès d'Allah et auprès des gens.

 

Abû 'Ali Ad-Daqqâq a dit: « Celui qui maîtrise ses passions durant sa jeunesse, Allah l'honorera dans sa vieillesse. »

 

On demanda à Al-Muhallib ibn Abî Safrah: « Comment es-tu devenu ainsi? » il dit: « En obéissant à la rigueur et en désobéissant aux passions ». Ceci concerne le début et la fin sur terre, et dans l'au-delà Allah a réservé le Paradis comme destination finale de ceux qui ont combattu leurs passions, et l'Enfer à ceux qui les ont suivies.

 

47_ Les passions sont un asservissement du cœur, un carcan au cou et des chaînes aux pieds. Ceux qui les suivent sont prisonniers des mauvais royaumes. En les combattant, l'homme se libère de cette captivité et devient libre, il se débarrasse de son carcan et de ses chaînes pour revenir au niveau de celui qui n'appartient qu'à un seul homme après avoir dépendu de plusieurs associés aux intérêts contradictoires. Ibn Al-Mubârak a dit:

 

Parmi les épreuves, et les épreuves ont des signes

Est qu'on ne voit en toi aucun penchant vers tes passions

L'esclave est l'esclave de l'âme dans ses passions

Et l'homme libre est parfois repu et parfois éprouve la faim

 

48_ Combattre ses passions élève le serviteur à un tel degré que s'il devait jurer par Allah, Il ne manquerait pas de l'exaucer, Il satisferait ses besoins qui seront bien plus profitables que les passions qu'il a délaissées, comme celui qui se détourne d'un crottin et reçoit une perle en compensation. Quant à celui qui suit ses passions, il manque les bienfaits de cette vie et de l'au-delà, la vie harmonieuse, qui n'a rien de comparable avec les jouissances éphémères qu'il a récoltées. Médite sur l'épanouissement des mains de Yûsuf (alayhi salam) ainsi que sa langue, ses pieds et son âme à sa sortie de prison pour avoir empêché son âme de commettre un péché.

 

'Abd Ar-Rahmân ibn Mahdî a dit: « J'ai vu Sufyân At-Thawrî en rêve et je lui ai demandé: « Quel sort Allah t'a-t-Il réservé? ». Il répondit: « A peine fus-je déposé dans ma tombe, que je me suis retrouvé devant Allah qui m'a facilité le compte de mes œuvres. Ensuite, Il a ordonné que je sois conduis au Paradis. Je me promenais entre ses fleuves et ses arbres sans entendre ni bruit ni mouvement, quand j'ai entendu une voix crier: « Sufyân ibn Sa'îd? » Je répondis: « Oui, Sufyân ibn Sa'îd. » Il me dit: « Te rappelles-tu qu'un jour tu as préféré Allah à tes passions? » Je dis: « Oui! Par Allah je m'en souviens ». A ce moment, des fleurs se sont emparées de moi de toute part. »

 

49_ Combattre ses passions amène l'honneur sur terre et dans l'au-delà, la fierté intérieure et extérieure. Au contraire, le suivi des passions amène la bassesse dans cette vie et dans l'autre, elles engendrent l'humiliation intérieure et extérieure. Lorsqu'Allah réunira l'humanité en un même lieu, un héraut s'écriera: « Que les gens sachent qui sont les nobles aujourd'hui. Que les gens pieux se lèvent ». Ces derniers se mettront à la place d'honneur. Quant à ceux qui suivaient leurs passions, ils auront la tête baissée dans l'air brûlant, éprouvés par la douleur et la sueur, alors que les autres jouiront de l'ombre du Trône.

 

50_ Si tu médites au sujet des sept personnes qu'Allah couvrira sous l'ombre de Son Trône le jour où il n'y aura d'autre ombre que la Sienne, tu verras qu'ils ont obtenu ce privilège pour avoir combattu leurs passions. Le gouverneur qui avait tous les pouvoirs ne pouvait faire régner la justice sans combattre ses passions. Le jeune homme qui a consacré sa jeunesse à l'adoration d'Allah malgré les tentations liées à son âge ne pouvait le faire sans faire abstraction de ses passions. Quant à l'homme dont le cœur était attaché aux mosquées, ce qui l'a conduit à cela c'est son combat contre les passions qui le poussaient vers les endroits de plaisirs. La personne discrète dans son aumône de sorte que sa main gauche ne voyait pas ce que sa main droite donnait n'a pu le faire qu'en dominant ses passions. L'homme qui a reçu des avances de la part d'une femme belle et noble, a craint Allah et a combattu ses passions. Celui qui a invoqué Allah dans l'isolement et a pleuré par crainte n'est arrivé à cela qu'en combattant ses passions.

 

C'est pourquoi  la chaleur, la sueur, et la dureté de l'événement ne les toucheront pas au Jour de la Résurrection. Alors que pour ceux qui suivaient leurs passions, la chaleur et la sueur auront atteint le plus haut degré, et ils attendront après cela, d'entrer dans la prison des passions.

 

 

[1] En arabe, les mots "passions" et "vent" ont la même racine ha wa ya (NdT)

[2] Sourate At-Tawbah v.120

[3] Sourate Al-Fath v.29

[4] Sourate An-Nisâ v.100

[5] Sourate Al-Qasas v.50

[6] Sourate Al-Baqarah v.120

[7] Sourate Al-A'râf v.176

[8] Sourate Al-Mudathir v.50-51

[9] Sourate Al-Baqarah v.124

[10] Sourate Ar-Rûm v.29

[11] Sourate Al-Kahf v.28

[12] Sourate Al-Furqân v.43

[13] Sourate Al-Insân v.12

[14] Sourate Al-Anbiyah v.52

[15] Sourate Al-Furqân v.43-44

 

[Source : « Les péchés; leurs effets néfastes sur l'individu et la société », Ibn Qayyim Al-Jawziyya, Editions Dar Al Muslim, pp. 21 à 40]

 

Commenter cet article

oum mes enfants 15/02/2011 01:04


salam 'alaikoum
Il manque le point 46 ??


Rappel01 16/02/2011 19:10



wa 'aleykoum asalam


 


je crois que le point 46 comment par "Tous le monde ...."


 


N'ayant pas recopié le texte moi-même, je n'en suis pas sûr.


 


wa salam 'aleykoum



oum omeya 10/02/2011 12:08


salam alaykoum

Baarakallahou fiki oukhti pour ce rappel très important!!

qu Allah t en récompense grandement


Rappel01 13/02/2011 11:56



wa 'aleykoum asalam wa rahmatoullah


 


wa fik al barakah


 


 


amine