Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'avènement de la prophétie

Publié le par Oum Abdilaah

L'avènement de la prophétie

 

Cheikh Safi Ar-Rahman Al-Moubarakfawri

 

unnamed (1)-copie-1

 

Dans la grotte de Hirâ

 

Aux environs de la quarantaine, le prophète () constata que ses méditations antérieures avaient élargi le fossé entre lui et son peuple et préféra la solitude. Muni de vivres et d'eau, il se rendait à la grotte de Hirâ, dans la montagne de la lumière (Jabal An-Nour) située à peu près à 4 km de la Mecque.

 

Il s'agit d'une grotte agréable de 4 coudées de long et de 1,75 coudées de large. Il y passait le mois de Ramadan, nourrissait les pauvres qui l'y rejoignaient, passait son temps à l'adoration et à la réflexion sur les signes de l'univers qui l'entouraient ainsi que sur la puissance créatrice qu'ils cachaient.

 

L'associationnisme absurde et les représentations inconsistantes de son peuple ne le rassuraient pas.

 

Cependant, il ne disposait ni d'une voie claire, ni d'une méthode définie, ni d'une démarche orientée pouvant lui apporter dans ce sens quiétude et satisfaction. Son choix de la solitude était un aspect de la guidance d'Allah à son égard, guidance destinée à le détacher des préoccupations d'ordre terrestre, du tumulte de la vie, des petites considérations dont les gens meublaient leur vie, aux fins de le préparer à la grande affaire qui l'attendait. Ainsi, le prophète () s'apprêtait à endosser la lourde responsabilité, à changer la face du globe et à modifier le cours de l'histoire.

 

Pendant 3 ans, Allah le voua à cette solitude avant de lui faire porter Son message.

 

Le prophète () se lança donc dans cette solitude pendant un mois au cours duquel il communiait avec l'esprit de l'univers, méditait sur le mystère que cachait l'existence, jusqu'au moment où sonna l'heure de traiter avec ce mystère sous l'autorisation d'Allah.

 

Jibril (Gabriel) descendit avec la révélation

 

Lorsque le prophète () eut 40 ans révolus - ce qui est la pointe de la perfection à partir de laquelle, selon certains. Allah choisit Ses Prophètes- les indices de la prophétie commencèrent à se faire jour.

 

De ces indices, on note qu'une pierre de la Mecque saluait le prophète () et que celui-ci ne faisait aucun rêve qu'il ne vît se réaliser. Les indices apparurent pendant 6 mois. La durée de la prophétie fut de 23 ans. Quant aux rêves vrais, ils constituent un des 46 éléments de la prophétie.

 

Au mois de Ramadan de la troisième année de solitude dans la grotte Hirâ, il plut à Allah d'inonder l'humanité de Sa clémence en choisissant Mohammad écomme prophète et comme Messager. Il envoya Jibril (Gabriel) lui révéler des versets du Coran.

 

Après observation et méditation des recoupements et des indicateurs, on peut identifier ce jour-là comme étant le lundi 21 du mois de Ramadan, dans la nuit, ce qui correspond au dix Août 610G.

 

A l'époque, le prophète () avait exactement quarante années lunaires, 6 mois et 12 jours ou en d'autres termes 39 années solaires, 3 mois et 20 jours.

 

Écoutons Aicha l'intime رضي الله عنها nous raconter l'histoire de cet événement qui, point de départ de la prophétie, commençait à repousser les ténèbres de l'impiété et de l'égarement, au point de changer le cours de la vie et aussi de modifier la perspective de l'histoire.

 

Elle dit: «Les premières manifestations de la révélation chez Muhammad () furent des rêves profitables: il ne faisait aucun rêve sans en voir la réalisation. Ensuite, on lui fit aimée la solitude.

 

À cet égard, muni de provisions, il s'isolait dans la grotte de Hirâ, fuyant l'adoration des idôles et se consacrant à Allah avant de regagner les siens. Il revenait chez Khadija, s'approvisionnait et repartait, ainsi de suite jusqu'au moment où la vérité apparut dans la cave.

 

Alors, l'ange se présenta à lui et dit: «Récite!»

 

«Je ne sais pas réciter» dit le prophète (). L'ange le saisit et l'étrangla jusqu'au point de le mener à l'étouffement.

 

Ensuite, il le lâcha et reprit: "Récite!" Le prophète répéta: "Je ne sais pas réciter". L'ange l'étrangla une deuxième fois au point de le mener à l'étouffement, après quoi il le lâcha et dit: «Je ne sais pas réciter». L'ange, le saisit une troisième fois et l'étrangla, Ensuite il le lâcha et dit «récite». Le prophète insista. Alors, il dit:

 

﴿ اقْرَأْ بِاسْمِ رَبِّكَ الَّذِي خَلَقَ ❀ خَلَقَ الإِنْسَٰنَ مِنْ عَلَقٍ ❀ اقْرَأْ وَرَبُّكَ الأَكْرَمُ ﴾

 

«Récite au nom de ton Seigneur qui a créé, qui a créé l'homme d'une adhérence. Récite, ton Seigneur est le Très Noble» (96: 1-3).

 

Le Messager d'Allah () revint tout tremblant. Il se présenta chez Khadija, la fille de Khouwaylid disant: "Enveloppez-moi! Enveloppez-moi!" On l'enveloppa jusqu'au moment où se dissipa sa frayeur. Alors il dit à Khadija: «Qu'est-ce qui m'arrive?»

 

Celle-ci lui rettaça la scène. Mohammad () reprit: «j'avais pour pour moi-même» «Non!» dit Khadija, «Ma foi, Allah ne t'humiliera jamais. Tu cultives la parenté, composes avec tout le monde, assistes les nécessiteux , donnes l'hospitalité aux hôtes et aides à faire triompher la vérité». Elle l'emmena chez son cousin Waraka ibn Nawfal ibn Asad ibn Abdil-Ozza.

 

Celui-ci était chrétien depuis l'époque anté-islamique. Sachant écrite l'hébreu il écrivait aisément l'évangile dans cette langue. C'était aussi un grand sage qui avait perdu la vue. Khadija s'adressa à lui en ces termes: «Cousin, écoute ce que va te dire ton neveu!» Warakah dit à Mohammad (): «Neveu, que s'est-il passé?»

 

Celui-ci lui décrit ce qu'il vit. Warakah reprit: «Ça c'est la loi qu'Allah avait fait descendre sur Mousâ. Ah! si seulement j'étais jeune! si seulement j'étais en vie au moment où ton peuple te fera sortir!». Le Messager d'Allah () dit: vont-ils me faire sortir, eux?». «Oui» répondit Warakah ajoutant: «Aucun homme n'a jamais apporté quelque chose de semblable à ce que tu apportes sans s'exposer à l'inimitié et à l'adversité; mais, si ce jour me trouve en vie je t'aiderai énergiquement".

 

Ensuite, Warakah ne tarda pas à mourir. La révélation fut interrompue.

 

 

Titre: Ar-Raheeq Al-Makhtoum - Le Nectar Cacheté - la biographie du Prophète

Auteur: Cheikh Safi Ar-Rahman Al-Moubarakfawri

Pages: p96-99

Edition: DAROUSSALAM

Retranscription: Oum Abdilaah

Site : www.rappel01.fr

Acheter le livre en ligne : www.daralmuslim.com

 

 

 

 

 

Commenter cet article