Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mérite d’élever des filles

Publié le par Ibn_Djelaz

Le mérite d’élever des filles

Umm Salamah Bint ‘Ali Al-‘Abbâsî

 

fleureC’est une grâce qu’Allah accorde aux parents ainsi qu’aux gens, mais la plupart d’entre eux ne remercient pas pour cela. Celui qui s’attache à élever cette pauvre fille et à répondre à ses besoin, Allah –ta’ala- ne dissipera pas son effort.

 

Anas –radi Allahou ‘anhou- rapporte que le Messager d’Allah -sal Allahou 'alayhi wa salam- a dit : « Celui qui élève deux filles jusqu’à la puberté, sera aussi proche de moi au Jour de la résurrection que le sont ces deux-là. » et il joignit deux de ses doigts. (Muslim)

 

‘Â’ishah –raid Allahou anha- rapporte : « Une femme et ses deux filles sont venues mendier chez moi, et je n’avais qu’une datte à leur donner. Je lui ai donc donnée cette datte qu’elle a partagée entre ses deux filles sans en manger, puis elle s’est levée et s’en est allée. Le Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- est alors entré et je l’ai informé de cet événement. Il dit « Celui qui est éprouvé par des filles et qui est bienfaisant envers elles, elles seront pour lui une protection contre l’Enfer. » (Al-Bukhari et Muslim)

 

L’imam An-Nawawî dit dans l’explication de Sahîh Muslim : « Le Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- a dit « éprouvé » car les gens réprouvent généralement avoir des filles, Allah –ta’ala- dit :

 

[Et lorsqu’on annonce à l’un d’eux une fille, son visage s’assombrit et une rage profonde l’envahit.] (Sourate An-Nahl, v.58-59.)

 

Ces hadiths  montrent le mérite de la bonté exercée envers les filles, de pourvoir à leurs besoins, et de patienter face à tout ce qui peut leur arriver. »

 

‘Uqbah ibn ‘Âmir –radi Allahou ‘anhou- rapporte qu’il a entendu le Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- dire : « Celui qui a trois filles, fait preuve de patience à leur égard et subvient à leurs besoins vestimentaires, sera protégé par leur biais contre l’Enfer. » (Al-Bukhari dans Al-Adab Al-Mufrad, le hadith est Sahîh)

 

Allah –soubhanahou wa ta’ala- dit en parlant du droit des femmes :

 

[Si vous avez de l’aversion envers elles, il se peut que vous ayez de l’aversion pour une chose dans laquelle Allah met un grand bien.] (Sourate An-Nisâ’, v.19.)

 

De même pour les filles, l’homme peut y trouver un grand bien dans ce monde et dans l’au-delà. Et détester ce qu’Allah a agréé pour lui et lui a accordé suffit pour prouver le caractère abominable du fait de détester les filles.

 

[Source : « Faire triompher le droits des croyantes », Umm Salamah Bint ‘Ali Al-‘Abbâsî, Editions Tawbah, pp.26-27]

Acheter le livre en ligne

Commenter cet article