Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mérite du savant sur le dévot

Publié le par Rappel01

 

 

Le mérite du savant sur le dévot


lune-copie-2.jpg

 

 

Ibn Rajab al-Hanbalî

 

 

« Le mérite du savant sur le dévot est tel le mérite de la lune, la nuit où elle est pleine, sur l'ensemble des astres »


 

Cette idée a également été rapporté du Prophète (sallallah'alayhi wa salam) d'après Mu'âdh et Abû al-Dardâ', mais leurs deux chaînes de transmission sont discontinues (1).

 

Dans cette parabole, le savant est comparé à la lune lorsqu'elle est pleine – au plus fort de sa croissance et de sa luminosité – et le dévot aux astres. On y explique que la différence de mérite entre le savant et le dévot est la même qu'entre la pleine lune et les astres. Le secret de cela réside- et Allah sait mieux- dans le fait que la lumière de l'astre ne se limite qu'à lui-même. La lumière de la pleine lune, quant à elle, illumine l'ensemble des habitants de la terre qui s'en servent pour s'éclairer et s'orienter dans leurs déplacements.

 

Il (salallah'alayhi wa salam) dit : « l'ensemble des astres » et non « l'ensemble des étoiles », parce que les astres ne servent pas à s'orienter, ils sont donc semblables au dévot qui n'est utile qu'à lui-même. Les étoiles quant à elles servent de guide, comme dit le Très-Haut :

 

« Et au moyen des étoiles ils se guident. » Coran, al-Nahl : 16

 

« Et c'est Lui qui vous a assigné les étoiles, pour que, par elles, vous vous guidiez dans les ténèbres de la terre et de la mer. » Coran, al-An'âm : 97

 

De même, le Prophète (salallah'alayhi wa salam) compara les savants aux étoiles dans le hadith cité précédemment.

 

On rapporte également qu'il (salallah'alayhi wa salam) aurait dit :

« Mes compagnons sont tels les étoiles, quel que soit celui que vous suivez, vous serez guidés » (2)

 

Il est dit en outre que la lune tire sa lumière de celle du soleil, de même que la lumière du savant provient de celle de la révélation. C'est la raison pour laquelle le savant fut comparé à la lune et non au soleil.

 

 

note :

1) Rapporté par al-Tirmidhî d'après Abû al-Dardâ, n°2682. Jugé authentique par al-Albânî dans sa vérification de Sunan al-Tirmidhî.

2) Rapporté par Ibn'Abd al-Barr dans Jâmi'Bayân al-'ilm wa Fadliht, t.2, p.91 et jugé inventé par al-Albânî dans Silsilat al-Ahâdîth al-Da'îf, n°58)

 

 

Titre : Les héritiers des Prophètes

Auteur : Ibn Rajab al-Hanbalî

Pages : 46-47

Edition : Al-Hadîth éditions

Retranscription : oumomeya

Site : Rappel01.fr

Acheter le livre en ligne : www.daralmuslim.com

Commenter cet article