Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sens des propos de l'Imam Ash-Shâfi'î sur Sourate Al ‘Asr

Publié le par oum_chaïma

Le sens des propos de l'Imam Ash-Shâfi'î sur Sourate Al ‘Asr

Cheikh Al ‘Outhaymin

al-asr 

 

 

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

Sache - qu'Allah te fasse miséricorde - qu'il est obligatoire pour nous d'apprendre quatre choses.

 

La première est la science, qui est la connaissance d'Allah la connaissance de Son Prophète (sallalahou 'alayhi wa salam) et la connaissance de la religion de l'islam avec les preuves.

La deuxième est la mise en pratique,

La troisième est d'y inviter les gens

Et la quatrième est de patienter en cas de persécution due à cet appel. La preuve réside dans la parole d'Allah (subhanahu wa ta'ala) :

 

[Par le temps! L'homme est certes, en perdition sauf ceux qui croient, font de bonnes œuvres, se recommandent la vérité et se recommandent l'endurance.] (Sourate Al ‘Asr)

 

Ash-Shâfi'î -rahimaoullah- a dit: « Si Allah n'avait révélé que cette sourate comme preuve pour les créatures, elle leur aurait suffit ».

 

 

 

Commentaire:

 

(16) Ash-Shâfi'î: il s'agit de Abû 'Abdillâh Muhammad ibn Idrîs ibn Al-'Abbâs ibn 'Uthmân ibn Shâfi' Al-Hâshimî Al-Qurashî. Il est né à Gaza en l'an 150 de l'Hégire et est mort en Egypte en l'an 204 de l'hégire. Il est l'un des quatre imams [1].

 

(17) Ash-Shâfi'î signifie par là que cette sourate est suffisante pour les créatures, en terme d'encouragement à s'accrocher à la religion d'Allah par la foi, les bonnes oeuvres, l'appel à la religion d'Allah, et la patience dans cet effort. Et il ne veut pas dire par là que cette sourate est suffisante pour les créatures concernant toute la législation.

 

Quant à son affirmation: « Si Allah n'avait révélé que cette sourate comme preuve pour les créatures, elle leur aurait suffit », elle est véridique. En effet, si une personne raisonnable et clairvoyante entend cette sourate ou la lit, elle agira alors nécessairement dans le but de sauver son âme de la perdition, en cherchant à adopter les quatre caractéristiques suivantes: la foi, les bonnes œuvres, la recommandation mutuelle de la vérité et de la patience.

 

[1] Les quatre imams sont Abû Hanîfah, Mâlik, Ash-Shâfi'î et Ahmad ibn Hanbal [NdT]

 

Titre: Le commentaire des Trois principes Fondamentaux - Sur un texte original du Cheikh Muhammad Ibn 'Abdul-Wahhâb

Auteur: Cheikh Muhammad ibn Sâlih Al-'Uthaymîn

Pages: Page 10 et Page 57

Maison d'édition: Edition Anas

Retranscription: Oum_chaïma

 

Commenter cet article