Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les débuts du délaissement de la nature sain

Publié le par Umm Sâlih

Les débuts du délaissement de la nature saine

Sheykh Sâlih ibn Sa`d As-Suhaymi

 fitra.jpg

Au début de la création, l'homme était sur la voie divine authentique dans la croyance, la conduite, le comportement, les adorations, et les relations sociales. Il en fut ainsi un certain temps. Les historiens rapportent que cela a duré dix siècles [1], avant que ne débute la déviation dans la croyance dans le peuple vers qui Allah a envoyé Nûh [Noé] (`alayhi as-salam) après que le Diable leur a embelli l'adoration des statues [Asnâm] et des idoles [Awthân] suite à leur exagération sur les pieux. L'imam Al-Bukhârî rapporte dans son Sahîh d'après Ibn `Abbâs (raDi Allahu `anhu), à propos de la Parole d'Allah (`azza wa jall) :

{ Ils ont dit : "N'abandonnez jamais vos divinités ! N'abandonnez jamais Wadd, Suwaa, Yaghout, Yaouq et Nasr."}
[2]

Il dit : "Ce sont les noms d'hommes pieux du peuple de Nûh. Mais lorsqu'ils sont morts, le Diable inspira à leur peuple d'ériger [des monuments pour se souvenir d'eux] là où ils avaient l'habitude de s'asseoir. Ils donnèrent à ces monuments les noms de ces hommes pieux mais ils n'étaient pas adorés pour autant. C'est lorsque la science disparut qu'ils furent adorés." [3]

Regarde donc comment a débuté la déviation du chemin droit en raison de l'exagération, progressivement. Au départ ils ne cherchaient que la bénédiction dans leurs invocations, puis à chaque fois que l'un d'entre eux mourait, ils sculptaient une statue à laquelle ils donnaient son nom et se frottaient à elle jusqu'à ce que le Diable les amène progressivement à l'adorer.

Puis cela est devenue une habitude acceptée tant par les jeunes que par les personnes âgées, jusqu'à ce qu'Allah (`azza wa jall) leur envoie Nûh (`alayhi as-salam). Il resta parmi eux 950 années pendant lesquelles il les appela à l'unicité d'Allah et à délaisser l'adoration d'autres que Lui. Mais ils persistèrent et s'enorgueillir, et seule une petite partie d'entre eux crut [au message de Nûh (`alayhi as-salam)].

La situation du peuple de Nûh (`alayhi as-salam) est similaire à celle dans laquelle les gens sont tombés après eux, toujours en raison de l'exagération, du dépassement des limites et de l'assouvissement des passions qui conduit les gens à adorer autre qu'Allah (`azza wa jall).


[1] voir Târîkh Ar-Rusul wa-l-Mulûk d'ibn Jarîr (1/178), Al-Bidâyah wa-n-Nihâyah d'ibn Kathîr (1/54)
[2] Sourate Nûh, v.23
[3] Fath Al-Bârî, Chapitre de l'exégèse (8/667)


Titre: La croyance des Salafs et son influence sur l'unité des musulmans
Auteur: Sheykh Sâlih ibn Sa`d As-Suhaymi
Pages: Pages 10 à 11
Maison d'édition: AL-FAWÂID
Retranscription:
Umm Sâlih
Site : www.rappel01.fr

Acheter le livre en ligne : www.daralmuslim.com

Commenter cet article

Marwane Abou Salman Assalafy 13/02/2012 17:15

Mâ shâ Allâh, Qu'Allâh vous récompense vos rappels sont magnifiques.Puisse Allah nous compter parmis les gens Du Paradis.

Rappel01 22/02/2012 15:14



amin barakAllah fik