Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les règles de bienséances relatives à l'invocation et les sources de l'exaucement

Publié le par Rappel01

Les règles de bienséances relatives à l'invocation et les sources de l'exaucement. 


doua-main.jpg
1. La sincérité envers Allah.
 
2. Commencer l'invocation par la louange d'Allah et Ses éloges puis par la prière sur le Prophète (Sallalahou alayhi wa salam) et terminer avec cela.
 
3. Etre confiant dans ses invocations et avoir la certitude d'être exaucé.
 
4. Persévérer dans les invocations et ne pas faire preuve d'impatience à les voir s'exaucer.
 
5. Mettre son coeur dans les invocations.
 
6. Invoquer à tout moment, dans les périodes d'aisance comme de gêne.
 
7. Ne demander à personne d'autre en dehors d'Allah.
 
8. Ne pas invoquer contre sa famille, ses biens, ses enfants ou sa propre personne.
 
9. Invoquer à voix douce, c'est-à-dire ni à haute voix ni à voix basse.
 
10. Reconnaître ses péchés et solliciter le pardon, et reconnaître les bienfaits et en rendre grâce à Allah.
 
11. Ne pas affecter la prose en faisant les invocations.
 
12. Le receuillement, l'humilité, le désir et la craine révérencielle.
 
13. Rétablir les droits des personnes lésées en se repentant.
 
14. Répéter trois fois l'invocation.
 
15. Faire face à la Qibla.
 
16. Lever les mains en invoquant.
 
17. Faire ses ablutions dans la mesure du possible avant d'invoquer.
 
18. Ne pas faire dans le zèle en invoquant.
 
19. Que l'invoquant commence par lui-même lorsqu'il invoque pour autrui. [1]
 
20. Qu'il intercède auprès d'Allah par Ses plus beaux Noms, Ses attributs sublimes, par un acte méritoire accompli par l'invoquant ou par une invocation d'une personne vertueuse présente.
 
21. Que sa nourriture, sa boisson et ses habits soient licites.
 
22. Qu'il n'invoque pas en faveur d'un péché ou de la coupure d'un lien de parenté.
 
23. Qu'il ordonne le convenable et interdise le blâmable.
 
24. Qu'il s'éloigne de tous les péchés.
 
 
[1] Il est rapporté que le Prophète (Sallalahou alayhi wa salam) a commencé par invoquer en sa faveur comme il est rapporté qu'il n'a pas commencé par sa propre personne, comme lorsqu'il invoqua en faveur de Anas, d'Ibn 'Abbâs, de la mère d'Ismaël et d'autres encore. Voir le détail de cette question dans le commentaire d'Ennawawî du Sahïh de Moslim (15/144) ainsi que dans Tuhfat El-Ahwadhï Charh Sunen Ettemidhî (9/328) et El-Bukhâri avec El-Feth (1/218).

Titre: Comment se protéger de la sorcellerie et du mauvais oeil - Invocations et rouqya tirées du Coran et de la Sounna
Auteur: Sa'id Ibn 'Alî Ibn Wahf El-Qahtâni
Pages: Page 9 à 13
Edition: Universel
Retranscription: Oum Chaïma
site: www.rappel01.fr

Acheter le livre en ligne : www.daralamuslim.com

Commenter cet article