Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne jamais désespérer

Publié le par bint 'Amar

Ne jamais désespérer

Ibn al-Jawzî

 clé

La foi du croyant apparaît dans l'épreuve, lorsqu'il multiplie les invocations et n'en voit pas l'exaucement, sans que son espérance et son espoir ne changent, même si les raisons de désespérer se renforcent. Ceci, car il sait qu'Allah sait mieux où réside son intérêt, ou parce qu'il sait que ce qu'on attend de lui est la patience et la foi. Ainsi, Il n'a décidé de cela pour lui que parce qu'Il veut que son cœur se soumette, afin de voir comment il patiente, ou la multitude d'invocations et de demande de repentir qu'il va Lui adresser.

Quant à celui qui veut un exaucement rapide et se lamente si ce n'est pas le cas, sa foi est faible, il considère qu'il a un droit à l'exaucement, comme s'il réclamait le salaire de ses œuvres. N'as-tu pas entendu l'histoire de Ya`qûb ('aleyhi salam) qui fut éprouvé quatre-vingt ans sans que son espoir ne change, même lorsqu'à la perte de Yûsuf s'ajouta celle de Banyâmîn, il dit :

[Il se peut qu'Allah me les ramène tous les deux.]  [1]

Et cela a été exposé dans la Parole d'Allah (soubhanahou wa taala) :

[Pensiez-vous entrer au Paradis alors que vous n'avez pas encore subi d'épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous ? Ils subirent misère et maladie, et ils furent secoués au point que le Messager et les croyants dirent : "Quand viendra le secours d'Allah ?" - N'est-ce pas que le secours d'Allah est proche !]  [2]

 

Il est connu que cela ne s'est manifesté chez le Prophète  et les croyants qu'après une longue épreuve et la proximité du désespoir de voir toute délivrance. C'est pourquoi le Messager d'Allah (sallallahu 'alayhi wa salam) dit : "Le serviteur ne cesse d'être dans le bien, tant qu'il ne se presse pas en disant : j'ai invoqué et invoqué, mais on ne m'a pas exaucé." [3]

Prends donc garde à trouver long le temps de l'épreuve, et de te lasser de multiplier les invocations, car tu es mis à l'épreuve et tu voues une adoration à travers la patience et l'invocation. Ne désespère jamais de la miséricorde d'Allah, même si l'épreuve se prolonge.

 

Note :

[1] Sourate Yûsuf, v. 83.

[2] Sourate al-Baqarah, v. 214.

[3] Sahih, voir Sahih Al-Jâmi` (7705)

 

Titre: Les Pensées Précieuses

Auteur: Ibn al-Jawzî

Éditions:TAWBAH

Pages:396-397

Retranscription: bint 'Amar

Commenter cet article