Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Préparation du défunt et prière funéraire

Publié le par Rappel01

Leçon 18: Préparation du défunt et prière funéraire

 
 mort-islam.jpg

Préparation du défunt et la prière en sa faveur:


voici quelques détails à ce sujet:
 
La préparation du défunt:
 
1- Lorsque la mort est avérée, on ferme les yeux du défunt et on maintient sa mâchoire
 
2- Lors de son lavage: on cache ses parties intimes, puis on le relève un peu en opérant une légère pression sur le ventre. Le laveur se couvre ensuite la main à l'aide d'un chiffon ou autre et lave les parties intimes du défunt. Il procéde ensuite aux ablutions du mort comme on le fait pour la prière. Il lave ensuite sa tête et sa barbe à l'aide d'eau et de lotus ou autre. Il lave alors le côté droit du défunt, puis le gauche. Il le lave ainsi une seconde fois puis une troisième, et à chaque fois presse de sa main le ventre du défunt avec douceur. Si quelque chose en sort, qu'il le lave puis obstrue l'orifice à l'aide de coton ou autre. Si cela ne suffit pas, il peut le faire à l'aide d'argile ou en utilisant les moyens médicaux modernes, comme certaines formes d'adhésifs ou autres.

 
Le laveur recommence ensuite les ablutions du défunt. Si trois fois ne suffisent pas pour le nettoyer, il peut réitérer l'opération cinq fois voire sept fois. Le corps sera ensuite séché à l'aide d'une serviette. Les articulations de son corps seront parfumées, ainsi que les membres sur lesquels on se prosterne. Il est d'ailleurs recommandé de parfumer tout le corps. Son linceul sera encensé. Si ses moustaches et ses ongles sont trop longs, ils seront taillés. Il ne faut pas coiffer ses cheveux. Quant aux cheveux de la femme, on en fait trois tresses qui seront rejetées derrière elle.
 
3- Le linceul du défunt: il est préférable d'envelopper le défunt mâle dans trois morceaux de tissu blanc sans tunique, ni turban. On l'y introduira petit à petit. Cependant, il n'y a pas de mal à le recouvrir d'une tunique, d'un pagne et d'une couverture. Quant à la femme, on la recouvre de cinq vêtements: une robe, un voile, un pagne et deux couvertures. Le jeune garçon sera recouvert d'un à trois morceaux de tissus. Quant à la fillette, elle sera couverte d'une tunique et de deux couvertures.
 
4- C'est la personne que le défunt a désigné avant sa mort qui est le plus en droit de le laver, de prier en sa faveur et de l'enterrer. Puis vient le père, puis le grand-père et ainsi de suite de proche en proche parmi les gens de sa lignée masculine.
 
La personne la plus en droit de laver une défunte est celle désignée par cette dernière, puis vient sa mère, puis sa grand-mère, et ainsi de suite de proche en proche parmi les gens de sa lignée féminine.
 
Dans le cas du décès d'un des deux époux, c'est son conjoint qui se chargera de le laver. En effet, Abû Bakr As-Siddîq - qu'Allah l'agrée - fut lavé par son épouse, et 'Alî -qu'Allah l'agrée - se chargea du lavage de Fâtimah, qu'Allah l'agrée.
 
5- Description de la prière funéraire: il s'agit de prononcer Takbîr puis de lire la sourate Al-Fâtihah. Si on rajoute une petite sourate ou un ou deux versets, c'est une bonne chose, en raison du hadith rapporté à ce sujet par Ibn 'Abbâs, qu'Allah l'agrée. On prononce ensuite le Takbîr une seconde fois, et on invoque Allah en faveur du Prophète (Sallalahou alayhi wa salam) comme lors du Tashahhud en prière. On prononce alors le Takbîr une troisième fois et on dit: "Ô Seigneur! Accorde Ton pardon à chacun de nous, vivant ou mort, présent ou absent, jeune ou âgé, homme ou femme. Ô Seigneur! Fais de ceux d'entre nous que Tu maintiens en vie des êtres pleinement soumis, et accorde à ceux que Tu rappelles à Toi de mourir croyants. Ô Seigneur! Accorde-lui Ton pardon, Ta miséricorde et Ton salut, et pardonne-lui ses fautes. Accorde-lui un noble lieu de séjour et fais de sa tombe un endroit spacieux. Ô Seigneur! Lave-le avec l'eau, la neige, la grêle, et purifie-le de ses péchés et erreurs comme on purifie l'habit blanc de ses impuretés. Accorde-lui une demeure, une famille et une épouse meilleures encore que celles qui furent les siennes. Fais-le entrer au Paradis et préserve-le des supplices de la tombe et du châtiment de l'Enfer. Elargis pour lui sa tombe et illumine-la. Ô Seigneur! Ne nous prive pas de sa récompense et ne nous égare pas après lui." On prononcera ensuite le Takrîr une quatrième fois et on saluera une seule fois à droite.
 
Il est conseillé de lever les mains à chaque Takbîr. Si le défunt est une femme, on mettre les invocations précédentes à la forme féminine. S'il y a deux dépouilles, les invocations seront faites au duel, et au pluriel si elles sont plus nombreuses. En revanche s'il s'agit d'un enfant, au lieu d'invoquer Allah pour qu'Il lui pardonne, on dira:"Ô Allah! Fais de lui un prédécesseur et une épargne pour ses parents. Accepte son intercession en leur faveur. Ô Allah! Augmente par son biais le poids de leurs bonnes actions, et accrois leur rétribution. Fais-le rejoindre les croyants vertueux. Mets-le sous la tutelle d'Ibrahîm (alayhi salam) et préserve-le par Ta miséricorde du châtiment de l'Enfer".
 
La Sunnah pour l'Imâm est de se placer au niveau de la tête du défunt, et au niveau du bassin de la défunte. Si les dépouilles sont nombreuses, les défunts seront placés plus proches de l'Imâm et les défuntes plus proches de la Qiblah. S'il y a des enfants parmi eux, les garçons seront placés entre les hommes et les femmes et les petites filles après les femmes. La tête du garçon sera au même niveau que celle de l'homme, et le bassin de la femme au niveau de la tête de l'homme. Il en est de même pour la petite fille dont la tête sera au niveau de la tête de la femme alors que son bassin sera au niveau de la tête de l'homme. Les fidèles se placeront tous derrière l'Imam, sauf si une personne ne trouve plus de place: elle pourra alors se mettre à la droite de l'Imam.
 
Louange à Allah l'Unique, que les éloges et les salutations soient pour Son prophète Muhammad, sa famille et ses compagnons.

Titre: Commentaire du livre Leçons importantes pour l'ensemble de la communauté
Auteur: Cheikh IBN BAZ
Pages : Page 86 à 89
Edition: Dar Al Muslim
Restranscription: Oum Chaïma
Site: www.rappel01.fr
Acheter le livre en ligne: www.daralmuslim.com

Commenter cet article