Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prologue de Kitab At-Tawhid

Publié le par Ibn_Djelaz

[Prologue]

Kitab ut-Tawhid

 

Allah le Très Haut dit :

« Je n’ai créé les Jinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » [Ceux qui éparpillent, v. 56]

Et Il dit :

«  Nous avons envoyé dans cette communauté un Messager, [pour leur dire] : « Adorez Allah et écartez-vous du Taghut »… » [Les Abeilles, v.36]

Il dit :

«Dis : « Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit : ne Lui associez rien … » [Les Bestiaux, v. 151]

Allah dit encore :

« Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé… » [Les Femmes, v.36]

Ibn Mas’ud –qu’Allah l’agrée- a dit : « Quiconque voudrait lire le testament de Muhammad –sal Allahou alayhi wa salam- sur le quel il aurait apposé son sceau, qu’il lise la parole d’Allah le Très Haut : « Dis : « Venez, je vais vous réciter ce que votre Seigneur vous a interdit : ne Lui associez rien ; et soyez bienfaisants envers vos père et mère… » [Les Bestiaux, v. 151-153]  jusqu'à Sa parole : « « Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc, et ne suivez pas les sentier… »  [Le hadith a été rapporté par At-Tirmidhi (3072) dans le livre de l’exégèse du Coran]

Mu’adh Ibn Jabal rapporte : « J’étais derrière le Prophète –sal Allahou alayhi wa salam- sur un âne. Il me dit : « Ô Mu’adh, sais-tu quel est le devoir des serviteurs envers Allah et quel est Son devoir envers eux ? » Je répondis : « Allah et Son Prophète sont plus savants. » Il continua alors : « Le devoir des serviteurs envers Allah est qu’ils L’adorent sans rien Lui associer. Et Son devoir envers eux est qu’Il ne châtie pas ceux qui ne Lui ont rien associé. » Je m’écriais : «  Ô Prophète d’Allah, puis-je répandre cette bonne nouvelle parmi les gens ? Il dit « Ne l’annonce pas, car ils risqueraient de ne s’en remmetre qu’à cela. » Rapporté par Al-Bukhari et Muslim dans leur recueil de hadiths authentiques respectif.


Les points à retenir

1.    Le but de la création des Jinnes et des hommes.

2.    L’adoration représente le Tawhid car c’est à son sujet que les conflits [entre les prophètes et leurs peuples] ont éclaté.

3.    Quiconque ne reste pas fidèle au Tawhid n’adore pas Allah correctement. Le sens du verset : « Et vous n’êtes pas adorateurs de ce que j’adore » [Les Infidèles, v.5] apparaît donc.

4.    Le but de l’envoi des prophètes.

5.    Le message [du Tawhid] a été envoyé à toutes les communautés.

6.    La religion des prophètes est unique.

7.    Le point le plus important : l’adoration d’Allah ne se réalise qu’à condition de renier le Taghut. Le sense du verset : « Donc, quiconque mécroît au taghut tandis qu’il croit en Allah saisit l’anse la plus solide » [La vache, v. 256] apparaît ici.

8.    Le Taghut englobe tout ce qui est adoré en dehors d’Allah

9.    L’importance –aux yeux des Salaf- des trois versets clairs sans équivoque de la sourate les Bestiaux (al-An’am), qui contient dix seignements dont le premier est l’interdiction du polythéisme.

10.Les versets sans équivoque de la sourate le Voyage Nocturne (al-Isrâ) qui contiennent dix-huit enseignement, dans lesquels Allah à débuté par Sa parole : « N’assigne point à Allah d’autre divinité ; sinon tu te trouveras méprisé et abandonné » [Le voyage Nocturne, v.22] pour conclure par le verset : « N’assigne donc pas à Allah d’autre divinité, sinon tu seras jeté dans l’Enfer, blâmé et repoussé. » [Les Voyage Nocturne, v.39] Allah –aza wa jal- a attiré notre attention sur l’importance de ces enseignements par Sa parole : « Tout cela fait partie de ce que ton Seigneur t’a révélé de la Sagesse. » [La Voyage Nocturne, v.39]

11.Le verset de la sourate Les Femmes (an-Nissâ) surnommé « le verset des dix droits » qu’Allah le Très Haut a débuté par : « Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. » [Les Femmes, v. 36]

12.L’évocation du testament du Prophète –sal Allahou alayhi wa salam- à sa mort.

13.La connaissance de notre devoir envers Allah.

14.La connaissance du devoir d’Allah envers Ses serviteurs, à condition qu’ils Lui accordent ce qui Lui revient de droit.

15.La plupart des Conpagnons ne connaissent pas cet enseignement.

16.Il est permis de dissimuler la science pour une sage raison

17.Il est recommandé d’annoncer au musulman une bonne nouvelle qui le rend joyeux.

18.La crainte de ne s’en remmetre qu’à l’immensité de la miséricorde divine.

19.La personne interrogée sur quelque chose qu’elle me sait pas répond : «  Allah et Son Prophète sont plus savants. »

20.Il est permis de transmettre la connaissance à certains, pas à d’autres.

21.La modestie du Prophète –sal Allahou alayahi wa salam- du fait qu’il monte sur un âne avec une personne derrière lui.

22.Il est permis qu’une seconde personne monte derrière soi sur une bête.

23.Le mérite de Mu’adh Ibn jabal.

24.L’importance de cet enseignement.

 

Source : « Le Résumé du Commentaire du Livre de l’Unicité intitulé Le Comble des Souhaits », Imam Mouhammad Ibn ‘Abdel-Wahab,Edition Anas, pp. 15-19

Commenter cet article