Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout malheur qui atteint l’homme, ne l’atteint qu’avec la permission d’Allah

Publié le par Ibn Djelaz

Tout malheur qui atteint l’homme, ne l’atteint qu’avec la permission d’Allah

Ibn Kathir

 

_Quran__by_ShoOoSha.jpg


{Nul malheur n’atteint [l’homme] sans la permission d’Allah. Et quiconque croit en Allah, Il guide son cœur. Allah est Omniscient}

[Sourate 64. V. 11]

Le Tèrs haut rappel ici ce dont Il nous avait déjà informés dans la sourate Le fer (Al-Hadîd) :

{Nul malheur n’atteint la terre ni vos personnes qui ne soit enregistré dans un Livre avant que nous ne l’ayons créé, et cela est certes facile à Allah}(S.57, V.22).

Et, Il dit ici :

{Nul malheur n’atteint [l’homme] sans la permission d’Allah}

C’est-à-dire, que l’homme n’est touché par un malheur que sur l’ordre d’Allah, selon  Ibn ‘Abbâs. Autrement dit : selon Son Décret et Sa Volonté.

{Et quiconque croit en Allah, Il guide son cœur. Allah est Omniscient}

C’est-à-dire que celui qui est touché par un malheur et qui, convaincu qu’il s’agit là du Décret d’Allah, se soumet à ce qu’Allah lui a destiné et endure patiemment en espérant en être récompensé par Allah, alors Allah guidera son cœur. Il compensera  donc sa perte en guidant son cœur et en lui accordant la certitude. En outre, il se peut qu’Allah remplace ce qu’Il lui a enlevé par quelque chose d’identique ou de meilleur.

Ainsi, ‘Ali ibn Abi Talha rapporte, d’après Ibn ‘Abbas, que ce verset :

{et quiconque croit en Allah, Il guide son cœur}

Signifie qu’Allah guidera son cœur vers la certitude, si bien qu’il saura que ce qui l’atteint ne pouvait le manquer et que ce qui l’a manqué ne pouvait l’atteindre [1]. De même, ce hadith prophétique, dont l’authenticité est unanimement reconnue, confirme le verset précédent :

« Le cas du croyant est vraiment étonnant ! En effet, tout ce qu’Allah décrète à son égard est un bien pour lui, ce qui n’est donné qu’au croyant. Si un malheur le touche, il patiente et c’est un bien pour lui, et si un bonheur le touche, il remercie [Allah] et c’est également un bien pour lui »[2].

[1] At-Tabari : 23/421

[2]Mouslim : 4/2295

 

Texte: Tafsir Ibn Kathir
Auteur: L'imam Ibn Kathir
Volume : 10

Pages: 24-26
Edition: Daroussalam
Retranscription: Ibn Djelaz

Site : www.rappel01.fr

Acheter le livre en ligne : www.daralmuslim.com

Commenter cet article